Ihre Browserversion ist veraltet. Wir empfehlen, Ihren Browser auf die neueste Version zu aktualisieren.
Deutsch      Français     Italiano     

 

Tests génétiques

Une multitude de tests génétiques capables de détecter une mutation spécifique sont disponibles pour de nombreuses races.

Des tests génétiques sont établis pour un certain nombre de maladies oculaires héréditaires, par exemple pour diverses formes d’atrophie progressive de la rétine (APR), pour certaines formes de cataracte (disponible que pour certaines races), pour la luxation du cristallin ou encore pour l'anomalie de l’œil du colley.

Avantage du test génétique

  • Le test génétique peut être effectué à n’importe quel âge: On obtiendra toujours un résultat identique, que l’animal soit un chiot ou un adulte. La plupart des analyses sont effectués sur du sang, quoique quelques laboratoires acceptent également les frottis buccaux.
  • Un diagnostic précoce: Puisque le test peut être effectué sur le jeune chiot il est plus facile de sélectionner les animaux sains à des fins de reproduction. Ceci est particulièrement avantageux pour les maladies oculaires qui se développent tardivement car on peut identifier les animaux atteints avant même qu’ils ne développent les symptômes cliniques et les écarter de la reproduction.
  • Sélection ciblée des animaux d’élevage: les tests génétiques permettent l'identification des soi-disant « porteurs » de la mutation. Les porteurs de la mutation sont cliniquement sains et ne peuvent donc être distingués des chiens « normaux » sur la base d’un examen oculaire. Cependant pour l’élevage, il est important de pouvoir distinguer les « porteurs » des chiens « normaux ». Dans le cas des maladies héréditaires récessives telles que par exemple l’APR, l’accouplement de 2 chiens porteurs de la même mutation peut engendrer une portée dont certains animaux développeront l’APR. Le « porteur » peut cependant être accouplé dans risque à un chien « normal », car la totalité de leur progéniture sera cliniquement saine même si un petit nombre d’entre eux seront à leur tour des « porteurs » de la mutation. Lorsque le gène muté à une haute fréquence dans la race il y aura par conséquent une grande quantité d’animaux « porteurs ». Entièrement exclure les « porteurs » de la reproduction aurait pour conséquence de restreindre la diversité génétique et pourrait entrainer la perte de qualités désirables. Par contre, le fait de maintenir les « porteurs » dans la reproduction à condition de les accoupler uniquement avec des animaux « normaux » a plus de sens en termes de diversité génétique.

 

Limite du test génétique

 Chaque test génétique est établi pour détecter une mutation spécifique sur un gène particulier.  Cependant, une même maladie clinique dans une certaine race peut parfois être causé par différentes mutations. Dans cas il faut s’assurer que l’animal reproducteur soit testé « normal » pour chacune de ces mutations.

Par exemple, pour chacune des races suivantes plusieurs mutations génétiques ont été identifiées pouvant causer l’APR:

Golden Retriever

Labrador Retriever

Caniche (Toy et miniature)

Chien chinois à crête

Chien finnois et suédois de Laponie, Berger finnois de Laponie

Bouvier australien, Bouvier australien courte queue

 

Important:

Comme il existe encore beaucoup de maladies oculaires héréditaires pour lesquelles aucun test génétique n’est établi, il est impérativement nécessaire d’effectuer un contrôle oculaire pour les animaux d’élevage et leur progéniture, de préférence annuellement.

 

Cookie-Regelung

Diese Website verwendet Cookies, zum Speichern von Informationen auf Ihrem Computer.

Stimmen Sie dem zu?